11 marzo 2012

Escolteu camarades

Després d'haver llegit el reportatge "Generación nimileuristas" d'El País d'avui diumenge i haver planejat tres o quatre posts que anaven des de la repulsió més anguniosa fins a la pròpia estranyesa de descubrir-me l'embrutidor i estèril desig de que el meu país reventi d'una vegada i per sempre...  he decidit alegrar-nos la tarda amb una demostració de bon humor, intel·ligènica, erotisme i música difícil de superar.


Va per tots nosaltres, els que encara estem i els que ja hem marxat d'aquell pou de merda i misèria, massa amunt per a una Primvara Àrab i massa a baix per a una neteja islandesa.  





Écoute moi camarade
by Rachid Taha


Oh Écoutez-Moi Camarade
Laisse tomber cette fille
Tu m'entends
Elle va te rendre malade
Et tu vas souffrir longtemps

Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme
Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme

Ne compte plus sur ses promesses
Elle t'aimera pas
Meme a cent ans
Elle t'a joue la double face
Elle changera a chaque instant

Ce n'est pas pour tes beaux yeux
Au fait si elle t'a pris le bras
Devant les gens
Toi tu veux jouer Romeo et Juliette
Mais elle ne pense qu'a ses amants

Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme
Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme

Tu deviens saoulard
A cause d'une fillette
Toi qui te crois intelligent 
Excuse moi vraiment
Tu es bete
Ce n'est pas de ta faute
Monsieur Pigeon

Mais qui est ce camarade?
Je parle seul
Personne n'est la
Alors c'est moi le camarade
Le pauvre con
Et me voila 

Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme
Je sais bien que tu l'aimes
Tu lui as donne ton âme